Des nouvelles de l'association confinée

lundi 4 mai 202033, rue des Vignolles, 75020, Paris
Lettre aux adhérent·e·s de Flamenco en France.
Cher·e·s aficionad@s, adhérent·e·s, élèves,

Nous espérons que vous tou·te·s et vos proches allez bien après ces éprouvantes semaines. Comme vous, l'équipe bénévole de Flamenco en France, ses deux salariées, Imma Balaguer et Nathalie Garcia Ramos, ainsi que l'ensemble des professeurs sommes sidérés par la situation actuelle. Comme vous, nous espérions une reprise rapide des activités de l'association, et en particulier des cours après le 11 mai, ce qui n'aurait fait que repousser de quelques semaines la vie de l'association. Mais nous devons nous rendre à l'évidence et réfléchir à d'autres modalités de poursuite. En attendant la reprise des spectacles, soirées et vie associative, nous sommes surtout inquiets de la survie de nos professeur·e·s.
 

COURS

Beaucoup d'entre vous sont inscrit·e·s à des cours de danse, de guitare ou de chant qui se sont arrêtés net à la mi-mars. Les problèmes qui se posent à nous tous sont partagés par l'ensemble des lieux d'activité éducative ou culturelle : Comment assurer une continuité des cours ? Dans quelles conditions pour vous et nos professeurs ?

Heureusement, vous avez pour la plupart une relation privilégiée, y compris amicale, avec vos profs de flamenco. Et vous avez pu garder le contact au cours des dernières semaines et vous orienter vers des cours virtuels. Nos professeurs se sont engagés et se sont adaptés à cette situation inédite.

Nous sommes conscients de la frustration que représente le manque du cadre de la peña, car nous la partageons. Mais dans ces temps difficiles pour tout le monde, les professeur et l'association espèrons pouvoir compter sur votre soutien et votre engagement pour continuer leur mission flamenca.
Le revenu de nos profs dépend de votre soutien.

Nous comprenons que les situations individuelles sont toutes très différentes et que soutenir financièrement l'association n'est pas envisageable pour tous.
 
Pour les paiments du 3ème trimestre, nous vous invitons donc à vous rapprocher des professeurs qui ont assuré une continuité pédagogique en ligne.
 

SPECTACLES

C'est aussi la mort dans l'âme que nous avons dû annuler les spectacles de la danseuse Sandra Cisneros, les 13 et 14 mars derniers, devançant par esprit de responsabilité sanitaire les obligations légales mises en place à partir du 17 mars. De même, nous sommes contraints de repousser sine die les concerts de la chanteuse Antonia Contreras prévus les 15 et 16 mai prochains. Nous avons assuré à ces artistes qu'ils seraient les premiers à être contactés dès que la situation permettra d'envisager une reprise des spectacles.

Même si les conditions du confinement seront allégées à partir du 11 mai, il n'apparaît pas raisonnable, et pour le moins incertain, d'envisager le maintien de notre spectacle de fin d'année, qui devait se tenir fin juin. Nous sommes donc au regret de vous annoncer qu'il n'y aura pas cette année de grande fête comme nous avons l'habitude d'en faire avec tous les profs et élèves, mais nous savons tous qu'il y aura d'autres fêtes.
 

VIE ASSOCIATIVE

Nous réfléchissons à des modalités possibles pour l'organisation de notre assemblée générale, que nous prévoyions pour début avril, et qui devait être suivie d'une soirée festive comme nous aimons en faire régulièrement. Pour l'AG, nous réfléchissons à des modalités qui permettront de la tenir malgré tout. Malheureusement, nous ne savons pas quand nous pourrons envisager de nous retrouver pour partager ces moments si nécessaires autour d'une guitare et d'un verre, ce qui de loin nous manque le plus.

Comme vous, nous souhaitons que ce triste épisode puisse se terminer au plus vite. Prenez soin de vous et des vôtres.
 
Amitiés flamencas.

L'équipe de Flamenco en France

Photo @Marie Julliard
Chaise_en_la_calle.jpg

Ce site utilise des cookies